George Orwell

2005 vues

1984

George Orwell

1949

 

Thème : Livres fantastiques à lire

Résumé 1984

Résumé : De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. Big Brother vous regarde, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée.
Compléments d’information : Une célèbre contre-utopie contemporaine (1949) qui offre un contraste frappant avec celle de Huxley. Dans ce livre pessimiste et peut-être trop réaliste, la dictature règne en maîtresse de fer avec Big Brother qui contrôle les moindres gestes de l’humanité. Les trois slogans du parti unique donnent une idée de cette farouche vision anticipatrice : "La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force". Très répandue et très lue, elle forme avec l’oeuvre d’Aldous Huxley une sorte d’alternative et se montre très intuitive pour ce qui est d’une certaine portion de l’humanité occidentale de l’Est. — (Services Documentaires Multimédia)
Article : L’origine de 1984 est connue : militant de gauche violemment opposé à la dictature soviétique, George Orwell s’est inspiré de Staline pour en faire son "Big Brother", figure du dictateur absolu et du fonctionnement de l’URSS des années trente pour dépeindre la société totalitaire ultime. Mais Orwell n’oublie pas de souligner que les super-puissances adverses sont elles aussi des dictatures...

Ce qui fait la force du roman, outre son thème, c’est la richesse des personnages, qu’il s’agisse du couple qui se forme, malgré la morale étroite du Parti, ou même du policier en chef qui traque les déviants, ex-opposant lui-même, passé dans les rangs du pouvoir... C’est aussi cette "novlangue", affadie et trompeuse, destinée aux "proles", et ces formules de propagande ("L’ignorance, c’est la force") scandées par des foules fanatisées et manipulées.

1984 est un livre-phare, apologie de la liberté d’expression contre toutes les dérives, y compris celles des sociétés démocratiques. —(Stéphane Nicot)

1 image(s) de 1984 de George Orwell

REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec 1984