2341 vues

Douglas Adams

 

Thème : Auteurs géniaux

Résumé Douglas Adams

11 mars 1952 - 11 mai 2001) est un auteur de science-fiction anglais.

Son œuvre la plus connue est le Guide galactique, une « trilogie en cinq volumes » initialement nommée Guide du routard galactique (en anglais, The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy), puis Guide galactique et finalement renommée H2G2 le guide du voyageur galactiquesuite à son adaptation cinématographique.

Douglas Adams

Biographie

Douglas Adams est né en 1952 à Cambridge. Il est le fils d’un étudiant (en théologie) et d’une infirmière. Après de nombreux petits boulots tels que portier dans un hopital psychiatrique, nettoyeur d’abris à poulets... il entre à Cambridge et tente d’intégrer l’équipe des Footlights la troupe dont sont issus les Monty Python. De cette époque il garde des liens solides avec Graham Chapman (il travaille deux ans avec lui) et Terry Jones. Il participe à l’écriture de sketchs pour l’émission Monty Python’s flying circus avec les Monty Python et y fait parfois de la figuration. Ce qui lui valu d’être présenté quelques années plus tard par un éditeur américain peu scrupuleux comme le 5e Monty Python (en lieu et place de Terry Gilliam, le moins connu des cinq et pourtant américain).

Il propose à la BBC Le Guide du voyageur galactiquedont le premier épisode est diffusé le 8 avril 1978 (il y en aura 12 au total). Cette série devient très vite une série culte. Ce succès dope la carrière de Douglas Adams qui devient producteur sur Radio 4 et directeur de script sur la série Docteur Who dont il écrit le scénario de plusieurs épisodes. Il collabore aussi à la série animée Docteur Snuggles.

À partir de 1979, Le Guide du voyageur galactiqueest remaniée pour pouvoir être publiée sous forme de roman. Le dernier volume est publié en 1992. Il est adapté sur scène (en pièce de théâtre et en comédie musicale), en série télévisée (éditée ultérieurement sous la forme d’un double laserdisc NTSC puis en DVD) et en jeu vidéo, adaptations auxquelles Douglas Adams participe activement. Le guide est aussi adapté en bande dessinée par DC Comics mais l’auteur ne s’intéresse guère à cette adaptation, ce qui lui vaut sans doute un succès moindre. Enfin, un film dont l’écriture a été commencée par Douglas Adams lui même est sorti le 29 avril 2005 aux États-Unis et est sorti le 17 aout en France (sous le titre H2G2).

le Guide galactique

Dans le domaine du jeu vidéo, Douglas Adams est l’auteur d’une adaptation de H2G2 (Infocom, 1984) et d’un jeu original baptisé Bureaucracy (Infocom, 1987). Il revient aux jeux vidéos en 1999 avec Starship Titanic publié par sa propre compagnie The Digital Village. Un roman du même nom, associé à ce jeu, existe, écrit par Terry Jones.

Douglas Adams est également un grand amateur de musique et guitariste à ses heures (il dispose d’ailleurs à la fin de sa vie d’une jolie collection d’une vingtaine de guitares pour gaucher). Quand Douglas a créé H2G2 pour la radio, il veut casser le moule de la comédie classique de la BBC en créant un feuilleton inspiré des innovations rock de l’époque (l’Album blanc des Beatles par exemple). Pour ses 42 ans, Douglas a eu un cadeau d’anniversaire particulier : il a pu jouer deux morceaux sur la célèbre scène du Earl’s Court à Londres avec les Pink Floyd !

Douglas Adams se définit lui-même comme un athée radical. Il a également montré beaucoup d’intérêt pour les théories de Darwin.

En juin 2001, Douglas Adams meurt à 49 ans, d’une crise cardiaque en Californie où il vient de s’installer avec sa femme et sa fille pour collaborer à l’adaptation cinématographique du Guide du voyageur galactique dont il ne verra pas le résultat.

Citations

Tout ce qui doit arriver arrivera. Tout ce qui, en arrivant, entraîne l’arrivée d’autre chose, provoquera l’arrivée d’autre chose. Tout ce qui, en arrivant, entraîne que ça arrive de nouveau, arrivera de nouveau. Enfin, pas nécessairement dans l’ordre chronologique.

1. Tout ce qui existe déjà quand on naît est normal, ordinaire, et s’intègre dans le fonctionnement naturel du monde.
2. Tout ce qui est inventé alors qu’on a entre 15 et 35 ans est nouveau, enthousiasmant, révolutionnaire, et on peut probablement y faire carrière.
3. Tout ce qui est inventé alors qu’on a plus de 35 ans est contraire à l’ordre naturel.

Œuvres

Série du Guide du voyageur galactique (H2G2)

Avertissement : en 2005, pour célèbrer la sortie du film adapté du premier tome du Guide, Folio SF a ressorti les cinq volumes du cycle sous le nom générique H2G2 (diminutif de The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) et a décidé de rebaptiser le premier tome « le guide du voyageur galactique ». Autre changement : les noms français des personnages et lieux ont été abandonnés au profit des noms originaux.

Les différentes incarnations

Le Guide du voyageur galactique a d’abord vu le jour sous forme de série radio pour la BBC (douze épsiodes diffusés entre 1978 et 1980) avant de connaître rapidement les honneurs d’une adaptation romanesque (à partir de 1979)... Au fil des années, il a été également porté plusieurs fois au théâtre (à partir de 1979), et il s’est réincarné sous de multiples formes dont une série télé (six épisodes également signés par la BBC en 1981), un jeu d’aventure textuel (Infocom, 1984), des BD (DC comics a adapté les trois premiers tomes), un livre illustré en images de synthèse (1994) et aujourd’hui un film (Touchstone pictures, 2005). A noter que le Guide est également revenu sous forme de série radio en 2004 et 2005 (pour trois nouvelles séries adaptées des trois derniers romans du cycle), toujours pour la BBC, sous la direction de Dirk Maggs.

Bibliographie

* Le guide du routard galactique (aussi appelé Le Guide galactique, Le routard galactique puis finalement le guide du voyageur galactiquesuite à un conflit juridique entre l’éditeur français Denoël et le propriétaire du Guide du routard) (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) (1979)
* Le dernier restaurant avant la fin du monde (The Restaurant at the End of the Universe) (1980)
* La Vie, l’Univers et le Reste (Life, the Universe and Everything) (1982)
* Salut, et encore merci pour le poisson (So Long, and Thanks For All the Fish) (1984)
* Globalement inoffensive (Mostly Harmless) (1992)

(édités en France aux Éditions Denoël dans la collection Présence du Futur, puis réédités par Folio SF.)

La genèse de H2G2 est racontée dans Pas de panique ! - Douglas Adams et le Guide Galactique (Don’t panic ! - Douglas Adams and the Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) de Neil Gaiman. Edité chez Folio SF en 2004.

Une bio-bibliographie de Douglas Adams accompagnée de notes, commentaires et anecdotes sur le travail de traduction/adapatation du Guide en français a été publiée dans Surtout pas de panique de Jean Bonnefoy (1996 publié aux Éditions Denoël en hors-série dans la collection Présence du Futur).

Série des Dirk Gently, détective holistique

* Un cheval dans la salle de bains (Dirk Gently’s Holistic Detective Agency) (1987)
* Beau comme un aéroport (The Long Dark Teatime of the Soul) (1988)

(édités en France aux Éditions Stock en 1990 puis réédités en 2004 par Folio SF)


Autres œuvres

* The Meaning of Liff (1983, avec John Lloyd)
* The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy : The Original Radio Scripts (1985, avec Geoffrey Perkins)
* The Utterly Utterly Merry Comic Relief Christmas Book (1986, dirigé par Douglas Adams)
* Young Zaphod Plays it Safe (d’abord publié dans The Utterly Utterly Merry Comic Relief Christmas Book ; une version remaniée apparaît dans The Wizards of Odd, The Salmon of Doubt, et d’autres recueils)
* "Bureaucracy" (1987). Jeu d’aventure textuel écrit par Douglas Adams et publié par Infocom.
* The Deeper Meaning of Liff (1990, avec John Lloyd ; version étendue de The Meaning of Liff)
* Last Chance to See (1991, avec Mark Carwardine, compte-rendu de voyages ayant pour but de voir des animaux d’espèces en voie de disparition ; d’après ce qu’il écrit dans The Salmon of Doubt, ce livre apporta à Adams une grande satisfaction)
* Last Chance to See (1995, avec Mark Carwardine, édition du même ouvrage sous la forme d’un double CD-Rom interactif illustré de photographies et agrémenté de séquences audio et vidéo)
* Starship Titanic (écrit par Terry Jones, d’après le jeu vidéo imaginé par Douglas Adams). Edité chez J’ai Lu.
* Fonds de Tiroir (The Salmon of Doubt) (2002), roman inachevé (11 chapitres), nouvelles, essais, et entretiens. Edité chez Folio SF

(Source Wikipédia)

2 image(s) de Douglas Adams de

  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Douglas Adams