Stephen King

8686 vues

Écriture : Mémoires d’un métier

Stephen King

2002

  7 votes

Thème : Bibliographie de Stephen King

Résumé Écriture : Mémoires d’un métier

Stephen King : ses souvenirs d’enfance, son métier d’écrivain, son œuvre, ses conseils... sa vie

Titre original : On Writing - A Memoir of the Craft
Parution aux USA : 1974
Parution en France : 1976
Genre : Auto Biographie.
Avis : 7/10.

Résumé du livre : Écriture - Mémoires d’un métier

À l’âge de six ans, le jeune Stephen King demande à sa mère si elle a déjà vu mourir quelqu’un. Elle lui décrit la chute à Portland d’un marin tombé du toit d’un hôtel dans la rue, ajoutant : "il a giclé de partout (...). Et ce qui a giclé de lui était vert. Je ne l’ai jamais oublié." Et "le King" de souligner "Moi non plus, M’man." L’ensemble de ce livre, plus proche de l’essai que du roman, est à l’image de cette remarque : familier, décalé, humoristique et édifiant !

Romancier prolixe (classé "populaire", à son grand dam), King, la cinquantaine passée, est l’auteur de best-sellers voués au paranormal, à la violence, à la question du mal et à l’imaginaire débridé des enfants : Carrie, Salem, Le Fléau, La Ligne verte, Shining, Misery, Sac d’os.

Fauché par un van au cours de l’été 99, ses multiples fractures et un traumatisme crânien ont bien failli l’empêcher de reprendre et conclure ces Mémoires d’un métier où il nous livre ses recettes d’écrivain à succès. Ainsi s’expliquent, mêlés à maintes anecdotes, l’appétit de vie et la joie de transmettre un savoir-faire qui accompagnent le lecteur au gré des outils présentés : le vocabulaire, les adverbes, la thématique, l’histoire, l’intrigue les recherches...

En interrogeant le langage au même titre qu’un Styron ou un DeLillo, King esquisse une sorte d’autobiographie (sans faire l’économie de la suicidaire spirale de l’alcool et de la drogue où il a puisé pendant plus de douze ans) ; convie chacun à rien de moins qu’à un véritable atelier d’écriture, avec à l’appui exemples concrets et travaux dirigés ! On apprend beaucoup dans ces pages qui rendent hommage aux Elements of Style de W. Strunk & E.B White, sur la genèse de son œuvre marquée par la SF et l’horreur, sur l’origine de ses personnages principaux mais aussi, plus universellement, sur l’art d’écrire tout court. Écrire, un acte "télépathique" qui n’a rien à voir avec une quelconque "île des Idées" ou une "vulgate mystique" à laquelle s’abreuveraient les King, Grisham et autres Clancy, puisqu’il consiste surtout, au-delà de l’inspiration, dans l’application méthodique des règles inhérentes au "boulot" décrit ici.

4 image(s) de Écriture : Mémoires d’un métier de Stephen King

Dans Écriture, Stephen King explique à merveille, le cheminement et toute la difficulté qui consiste à "mettre en mots des vérités éprouvées sur le plan de l’instinct." Entre conseil pratique et sagesse vaguement désabusée, ce traité ne manque pas de taquiner comme il se doit l’apprenti-écrivain : car enfin "le moment le plus redoutable est celui qui précède celui où on s’y met". Avis aux amateurs !

  • AVIS (14)

    Messages

    • Livre très bon où Stephen King nous raconte son métier et ce qui l’a poussé à écrire. Avec ce livre Stephen King nous prouve qu’il est bien plus qu’un conteur d’histoire, c’est aussi un grand écrivain doté d’un immense talent, merci.
      • pour ma part ,je trouve la deuxieme partie du roman plus intéréssante ;aprés avoir raconté dans une mini biographie comment il devient écrivain,nous attaquons l’essentiel du problème à savoir quelle est l’expérience de notre auteur par rapport à l’écriture ?
        Nous rentrons un peu dans sa cuisine,bien qu’exhaustive ,il donne d’excellents conseils, drôles et passionnants appuyer d’exemples de ses propres oeuvres ,ainsi nous apprenons la génése de Misery ou bien d’autres encore ;
        stephen king nous parle sur le ton de la complicité de manière coquasse comme si nous étions ses élèves, ils nous montrent les pièges les plus grossiers sur lesquels les jeunes auteurs tombent souvent et surtout il nous donne l’envie et l’enthousiasme de s’essayer à l’écriture !!!
        RARE !!!
    • Le retour d’un écrivain sur son oeuvre est toujours intéressante... J’aurai bien aimé néanmoins un peu plus d’explications ou d’autoanalyse sur chaque livre. Mais n’est-il pas naturel de toujours vouloir en savoir plus sur un auteur qu’on apprécie ?
      Ce bouquin ne peut que plaire aux amateurs de Stephen King !
    • Ce type est génial (mais qui en doute encore ?). Même quand il raconte sa vie et donne des conseils aux écrivains en herbe, il arrive à nous passionner. Ce livre n’est pas un roman, et pourtant il se lit comme tel. Il n’y a aucun élément de surnaturel, et pourtant on est accroché au livre. En fait, c’est sa manière d’écrire, je crois, qui fait cet effet. Quoi qu’il raconte, il le raconte tellement bien, qu’on est forcément captivés. Dans son genre, c’est bien un génie !
    • Moi qui ai un peu de mal avec les autobiographie d’ordinaire, j’ai vraiment pris plaisir à lire la première partie de ce livre, toujours autant d’humour, d’authenticité et de gout pour le détail choisit.
      La partie "Qu’est ce que l’écriture" est vraiment géniale (même si le mot ne me semble pas vraiment approprié), ça m’a énormément touché en fait, j’aime cette vision des choses. BRAVO, rien à perdre à lire ce livre, et même pas mal à apprendre.
    • Un essai convaincant qui nous apprend tant de choses sur SK, sa vie et son univers . A lire !
    • beaucoup trop de mal pour quelques anecdotes quoiqu’interessantes...
      de belles métaphores surtout celle de la boîte a outils...a lire et encore j’en suis un peu decu
    • Très agréable à lire ! Argument déjà utilisé mais ce livre nous prouve bien que King est un des plus grand écrivain contemporain, et pas simplement un conteur d’histoire.
    • Je ne me lasse pas de le lire.
      Vraiment un excellent livre dans lequel j’ai plaisir à me plonger encore et encore.
      Ce n’est pas de la fiction mais même quelqu’un qui ne s’adonne pas aux joies de l’écriture peut le lire. Le King nous parle vraiment ; on est son ami pendant tout le bouquin et on en redemande.
    • Le livre que j’attendait en tant que dévoreuse de ses livres que je suis !une gigantesque préface totalement interessante contrairement a celle d’auteur qui écrivent de supers bouquins mais dont les préfaces sont à mourrir d’ennui et comme à dit quelqun quand on l’ouvre on à l’impression de retrouver 1 de ses potes.
    • Un excellent ouvrage où l’on apprend plein de choses sur la biographie de King, mais aussi sir l’écriture. A recommander à tous ceux qui aiment écrire (journalistes, écrivains). J’aurais juste aimé que King nous parle davantage de sa vie, de son enfance. Ca m’a donné envie qu’il écrive son autobiographie.
    • They explained : Five Premier League games running now he has squandered routine chance.
    • "Capable of being deployed down the flanks or through the middle, big things are expected of Pennant at such a young age.
    • "s4Wayne Rooney came on as a late sub but couldn’t inspire a Three Lions winHart, on loan at Torino, was easily the star man for England.
REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Écriture : Mémoires d’un métier